AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire d'Alétheia, MΩ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mashishi
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 97

Feuille de route
Grade: Présidente d'Alétheia
RPS en cours:

MessageSujet: Histoire d'Alétheia, MΩ   Sam 9 Mai - 19:01

Discrétion, Raffinement, Vérité

La vérité est un mensonge gardé par les ombres...

Alétheia, MΩ


Mu et Oméga. Ces deux lettres d'un alphabet perdu caractérisent notre unité, qui est d'ailleurs divisée en trois unités dont les deux premières portent ces noms :

- L'unité Mu : Celle des assassins et des guerriers spécialisés dans le combat à distance. On y apprend aussi le kendô (la voie du sabre) et le maniement du katana. Les ninjas et les samouraïs y sont présents.

-L'unité Oméga : Celle des scientifiques, des mages et des soigneurs. Ils sont chargés d'assister les deux autres unités. C'est assurément la plus performante au monde.

-L'unité des Yakuza : elle comporte les membres de la mafia japonaise qui se sont alliés au Président, en échange de gisements et de fortes sommes d'argent. Elle est assez hétéroclite, mais plutôt dirigée vers l'attaque.

L'Alétheia recense tous les soldats des pays asiatiques annexés par la République, appelés à les rejoindre ou mourir. Sa capitale est Neo-Tôkyô, en fait la ville de Tôkyô reconstruite après la bombe nucléaire qui l'a touchée. La section Oméga a développé une muraille surpuissante qui protège le Japon de la montée des eaux. Sans elle, il n'existerait plus. Elle émet aussi des rayonnements particuliers qui permettent de chasser les radiations. La Présidente a choisi ses terres plus par caprice et par volonté symbolique plutôt que par stratégie. Elle l'a avouée elle-même. Les langues officielles de la République sont le japonais et le russe.

12/12/1998 : Treize unités d'élites, envoyés par les scientifiques survivants, sont parties exterminer les Furias. Du moins, c'est ce que tout le monde croit. Mais ce que tout le monde ignore, c'est qu'elles n'étaient pas treize. Elles étaient quatorze. La quatorzième se nommait Alétheia. L'unité des Furias. Notre unité.

Nos créateurs, suite à l'échec de notre création avaient réussi à développer un antidote pour contrôler notre instabilité. La Solution X. Celle-ci supprimait totalement nos émotions, nous rendant comme des robots sans âme, influençables et manipulables. Mais cet antidote fut seulement employé sur une centaine d'entre nous, capturés parmi les rangs Furias par des mercenaires grassement payés. Pourquoi n'avait-il pas été utilisé sur toute nos représentants ? Personne ne nous l'a jamais dit. Mais je pense, et je sais que je ne suis pas le seul à y songer, que les scientifiques voulaient se débarrasser des gens qui les gênaient. En faisant passer cela pour un accident.

La centaine de Furias purifiés fut baptisée l'Alétheia. On donna pour mission de traquer les Furias avec les autres unités, et en même temps, de se faire passer pour "normaux" afin de massacrer ces mêmes unités. Dépourvus de conscience propre, nous acceptâmes. Dès lors, notre traque commença.

Au début, nous étions désorganisés. Nous ne prenions pas de cibles stables et nous essuyions beaucoup de pertes. Les scientifiques nous avaient imposé un chef pour diriger les opérations, mais il était incapable. Je peux le dire sans honte car c'était moi. Un jour, alors que je tentais d'établir une pauvre stratégie pour attaquer une unité, une curieuse fillette aux cheveux blancs et aux ailes noires s'approcha de moi et me lança sans hésiter:
- Ton plan est pathétique. Je ne peux plus courir le risque qu'un inutile comme toi nous mène à notre perte.

Sans crier gare, elle attrapa le bout de papier et le stylo que je tenais et se mit à griffonner tout un mode d'opération. Puis, elle repartit tranquillement. Le lendemain, le jour de la bataille, je décidai de lui faire confiance. Nous remportâmes une victoire écrasante. Je cédai mon titre à la fillette, conscient de ne servir à rien. Mashiro Kurenai devint le chef de l'Alétheia.
S'ensuivit alors toute une séries de triomphes, jusqu'au 3/01/1999. Ce jour-là, la chasse prit fin. Comme convenu, nous allâmes accueillir nos "frères d'armes". L'élimination fut un demi-échec. Trois unités réussirent à s'enfuir et à massacrer nos créateurs que nous n'avions pas défendus. A présent, notre existence était connue et notre double-jeu aussi. Déchargés de nos obligations, Mashiro nous poussa à aller à la surface. Nous nous installâmes sur l'ancien Japon, dont la plupart de nos fœtus étaient originaires. Avec le talent de notre chef, notre pouvoir s'agrandit jusqu'à englober la totalité de l'Asie. Voyant l'avantage qu'ils pourrait en tirer, beaucoup de monde se joignit à nous, avec une majorité d'assassins.

L'Aléthéia devint une véritable République, qui n'en avait d'ailleurs que le nom. Mashiro, notre Président, contrôlait tout le monde comme des pantins. La presse, la musique, la culture, et même la mode dépendaient de l'État. Elle était assistée de quatres ministres, choisis non par affinités, mais parce qu'ils étaient trop faibles ou trop influençables pour s'opposer à elle, et du chef des yakuza, la mafia japonaise, avec qui elle collaborait. Le peuple avait soi-disant choisi ses ministres et députés par élection, or cette élection avait été truquée. Mashiro tenait aussi à préserver les antiques traditions japonaises, pour préserver l'identité nationale, dit-on, cependant je crois que c'était plutôt parce qu'elles l'amusaient.

La République aurait pû couler des jours heureux si les unités survivantes, devenues elles-mêmes de grandes puissances, n'accusaient pas l'Alétheia de traîtrise et ne s'obstinaient pas à l'attaquer de toutes parts. L'intention de notre présidente est de défendre notre Etat, et de reprendre la totalité de la Russie à son voisin de Daëven. Quoique, je ne sais même pas si c'est ce qu'elle veut réellement...

Shizuka Hatsuame, Journal Intime
- En attente de destruction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire d'Alétheia, MΩ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zero Sum  :: Le commencement :: La bibliothèque centrale :: Contexte-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit