AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Donovan D. Gaëlreskov
Admin
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 23
Localisation : A place where everything is right where it belongs

Feuille de route
Grade: Général de la division Werewolf d'Atraxis
RPS en cours:

MessageSujet: Re: Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)   Ven 26 Fév - 16:29

Donovan atterrit avec souplesse sur le sol verglacé. Il se retourne vivement et toise le monarque, il sourit à la vue du sang qui s’écoule sur ses vêtements, il avait fait mouche, et il avait percé ses défenses.
Le lycanthrope s’efface dans l’ombre et suit une trajectoire ellipsoïdale autour de sa proie, celle-ci s’est réfugiée près d’un arbre afin de mettre à l’abri son épaule meurtrie, Donovan ne compte lui laisser aucun instant de répit, tout en lui le pousse à bondir, à rugir, à déchirer, lacérer. Se reprenant, il continue sa course d’un pas décidé et rapide. L’effet de stupeur désiré ne fut que très bref, Donovan s’écarte prestement de la victime, le roi ne se laisse pas aller à la terreur, ce qui, concrètement, est bien mieux, du moins d’après Donovan, une proie terrorisé est bien souvent imprévisible.
Le lycanthrope surgit des ténèbres juste devant Lynirael, il ne s’était passé qu’une poignée de seconde depuis que Donovan l’avait attaqué, contre toutes attentes le roi se précipita vers lui, poussant un hurlement bestial :


-Merci pour ces éclairs Donovan, ils tombent à pic…

Donovan hausse un sourcil, ou plutôt a fine touffe de fourrure qui lui recouvre l'arcade sourcilière, il réalise enfin l’erreur qu’il a commise : le monarque est un lighthandmaster, et un guerrier psi en plus.
Une vague de déception l’envahit, il soupire intérieurement, pestant contre son inattention.
Tel un météorite, Daeva le charge, sans aucun doute concentre t-il son pouvoir afin de m’atteindre plus facilement pense sombrement Donovan, l’atraxien se dresse, se préparant à l’attaque, il en eut à peine le temps, ayant repoussé d’une pichenette mentale l’incursion de Lynirael dans son esprit, il se demande s’il survivrait au déluge éclatant qui s’abat sur lui.
Un rayon de lumière blanche jaillit du corps du roi, fusant directement vers lui, les poils de sa fourrure se hérissent, l’électricité statique crépite tout autour de son être. Donovan se ramasse prêt à bondir, l’énergie mortelle est sur lui. Une issue ? Oui il y en quelques unes. Est-il assez rapide ? Ceci, nous allons voir…
Le corps dans une position particulièrement inconfortable, c'est-à-dire torsadée, Donovan s’élève au-dessus du déluge électrique et se contorsionne afin d’atterrir derrière son agresseur.
Un rire caverneux s’échappe de sa gorge.


-Il en faudra bien plus Daeva, essaies donc encore…

D’un geste gracieux et rapide, Donovan pirouette sur lui-même, il n’entend que le battement de cœur du roi, que les palpitations de son sang dans ses veines, le reste est superflu, néanmoins un son attire son attention, il se courbe en arrière et évite le premier coup.
Il accomplit un volte-face et se retrouve face à la sinistre Kurenai, tout en elle le dégoûte, son allure, sa voix, le simple fait de la voir suffit à la lui faire haïr. Brandissant d’un bras fort son katana, Kurenai lui assène une saccade de coups de taille, Donovan les évite souplement.
Prestement il entame un saut périlleux arrière qui le mène à une quinzaine de mètres plus loin.


« Vous voulez jouer… très bien jouons, je ne peux me permettre de perdre mon temps, ils sont irrécupérables… »

Il ferme les yeux et s’engouffre dans la brume créée par le choc de l’électricité sur le sol verglacé. Aux aguets, il se ressource. Le wolfserum se retire de son ADN, ses gènes d’humain sous wolfserum reprennent leur place, en l’espace d’une fraction de seconde il redevient normal. Sa fourrure et ses griffes se rétractent, ses os rétrécissent, ses crocs redeviennent dent. Pied nu sur le sol glacial, Donovan ajuste sur ses épaules son manteau ruiné, il lui en faudra un autre, ce sera d’ailleurs le tout nouveau modèle de Hugo Boss, un manteau blanc avec col en cuir noir, design militaire et entièrement blanc, assez long pour couvrir son corps du menton jusqu’aux chevilles, mais nous étudierons cela en temps voulu.
Donc Donovan à nouveau « normal » et ses adversaires ligués contre lui, tout donne à penser qu’il est… perdu ? Non, il ne l’est pas, vous me voyez désolé de vous contredire, Donovan n’a pas dit son dernier mot. En effet celui-ci s’avance de sa démarche droite et souple, ils sont là, à une dizaine de mètres, l’atraxien conjure son pouvoir, des griffes de glace surgissent de l’extrémité de ses longs doigts fins, d’un geste sûr et déterminé, il les enfonce dans le sol verglacé.


« Bien que cette… que Kurenai ait arrêté la pluie, le sol est assez gelé… »

-Je vois que vous transpirez, laissez moi vous soulager un petit peu mes chers… hèle t-il

Donovan retire sa main du sol et écarte les bras, la température descend brusquement, de -5°C elle descend à -15°C. Un sourire ouvrit ses lèvres, ce n’est pas assez… Sans crier gare, les câbles électriques craquent et se brisent, les caméras cessent de fonctionner, la nature entière semble retenir son souffle, Donovan, consciencieusement amène la température à -47°C, il pourrait l’amener à -60°C mais lui-même risquerait de périr, il le sait, le temps est compté, du moins, celui de ses ennemis.


-Vous sentez-vous plus frais ?

Son rire cristallin, presque surnaturel mais franc, semble glisser contre les façades gelées du palais ainsi que sur le sol pétrifié, faisant surgir ses griffes de glace, Donovan les plonge dans le sol, faisant éclater la glace, il sent le flux de son pouvoir parcourir le sol, s’arrêter dix neuf mètres et trente deux centimètres plus loin, juste sous Daeva et Kurenai. Un tapis de stalactites hautes de plus de neuf chacune, aussi tranchante que la lame d’un katana, aussi destructrice qu’un obus, s’arrache du sol dans un bruit cristallin, recouvrant une aire de 17m², déchirant les corps, arrachant les chairs… et ce en l’espace d’un centième de seconde…
Ayant concentré tout son pouvoir sur la position de Daeva, Donovan utilisa la faille de son adversaire ainsi que l’avantage qu’il avait sur lui, mais il n’épargna pas Kurenai, bien que celle-ci ait peut-être plus de chance de s’en sortir…
Donovan se relève et contemple ce tapis mortel, sculpture destructrice et rutilante.


EDIT: BOUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHA PUNAISE QUELLE CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATTE

Tho': 6+2=8 je t'ai euuuuuuuuuuuuuuuuu, snif tu es clamsé!
So': 6 je t'ai aussi euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

_________________


Dernière édition par Donovan Gaelreskov le Ven 26 Fév - 20:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org
Maître du Jeu

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2009

Feuille de route
Grade:
RPS en cours:

MessageSujet: Re: Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)   Ven 26 Fév - 16:29

Le membre 'Donovan Gaelreskov' a effectué l'action suivante : Servir les dés

'Le Destin' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyni
Admin
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 15/04/2009
Age : 23
Localisation : Mystère et boule de gnome -w-

Feuille de route
Grade: Monarque de Daevën
RPS en cours:

MessageSujet: Re: Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)   Ven 7 Mai - 19:06

(On dit Stalagmite quand ça vient du sol mais c’est pas grave XD)

L’effort que Lynirael avait accompli avait rendu la douleur de sa blessure à l’épaule presque insoutenable, sous l’effort musculaire la plaie se rouvrit et un flot de sang jaillit de l’antre béant. Une tâche sombre recouvrit sa chemise tandis qu’il sentait progressivement ses forces s’en aller.
Il avait toujours cru être le meilleur, mais depuis le début il s’était trompé. Il n’était qu’un minable, tous ses efforts n’avaient servi à rien, il avait lamentablement échoué… En un saut rapide et puissant, Donovan s’était retrouvée au dessus du champ électrique, indemne.
Mais était-ce réellement Donovan ? Comment pouvais t’on s’imaginer que cette bête fut il y a quelques minutes à peine le représentant d’Atraxis ? Ce n’était vraiment pas le moment de penser à cela mais le monarque réfléchissait, au point même d’en oublier la délicate situation dans laquelle il s’était empêtré. Il ne sentit ni la présence de la bête juste derrière lui, ni son rire – ou plutôt son grognement – mais la voix stridente de Kurenai qui transperça l’air le fit revenir à la réalité.


- Pff, vous n'êtes que des pauvres couards, grinça-elle. Les types comme vous, je les bouffe. Je vais vous montrer ce qu'est vraiment l'enfer !

La créature aurait pu le tuer sans difficulté étant donné sa position, mais elle fit volte face pour répondre à la provocation de la Furia. Cette dernière compacta une énorme masse d’eau qu’elle transforma successivement glace puis en acier en forme d’auvent pour l’abriter de la grêle.

- Maintenant que cette flotte me fait plus chier, que la fête commence ! Mais, commenta-elle d'une voix essouflée, j'en ai marre de faire ces tours de Gerard Majax.

*Qui est cet homme ?*

Sans attendre un instant elle fonça sur sa cible, qu’elle essaya de taillader de toute part, sans grand résultat. Donovan – ou la bête – s’éloigna du combat avec ses habituelles pirouettes d’acrobate, qui commençaient à lasser Lynirael. Le loup-garou semblait prit de tremblement, et son corps paru plus élancé, ses griffes rapetissèrent, mais le monarque n’en était pas bien sûr, la brume brouillait sa vision.

-Je vois que vous transpirez, laissez moi vous soulager un petit peu mes chers…

La voix qu’il entendit était nettement changée, il pouvait affirmer avec certitude que c’était bien Donovan. Mais toute cette histoire semblait tellement absurde… Avant même que Lynirael ne comprenne le sens de ces paroles, la température ambiante baissa sensiblement. Le givre recouvrit en instant tous les objets et les personnes – Lynirael sentit son nez se congeler et ses lèvres se gercer par le brusque changement climatique, ses lèvres se fendirent mais le sang ne coula pas, il gela à peine il entra en contact avec l’air. Chacune de ses inspirations laissaient s’engouffrer en lui un flot glacial qui le gelait jusque dans ses entrailles –. Les parois du palais n’étaient que glace et le monarque y voyait son reflet comme s’il avait été devant un miroir. La chute d’un oiseau congelé en plein vol se fit entendre, et puis plus rien. Le temps semblait s’être arrêté, un silence de mort régnait sur les lieux. Il devait faire -30°C et pour l’instant la froidure ne dérangeait pas tant le jeune homme, même si son corps semblait mal réagir. Lorsque Donovan baissa à nouveau de 17°C, Lynirael commençait à avoir très froid. Sa bouche était pâteuse et l’air qui pénétrait ses narines était terrible. Le monarque risquait de mourir s’il baissait encore – mais dans ce cas là Donovan mourrait aussi – mais il ne pouvait pas se résoudre à prendre la fuite. Ses mouvements étaient tout engourdis et Donovan allait sûrement vouloir l’achever définitivement. Celui-ci ne semblait nullement atteint par le froid qu’il avait créé, et son rire pur et clair déchira le silence absolu.
Le monarque mit la main dans la poche de sa veste et sentit son blackberry, il n’avait qu’à envoyer un signal pour que sa troupe d’élite arrive. Lynirael avait un ego trop fort et un honneur à ne pas salir, il ne pouvait pas se permettre de déguerpir lâchement, il ne fallait utiliser cette solution qu’en dernier recours. Il savait qu’il n’aurait de toute façon pas le choix mais il préférait attendre jusqu’au dernier moment.


-Vous sentez-vous plus frais ?


Lynirael essaya tant bien que mal de se mettre dans une position qui lui permettrait d’esquiver ou de parer un coup pouvant venir de n’importe ou, il savait qu’il était la cible de l’atraxien. Brusquement, ce dernier leva les mains et paru se concentrer, Lynirael était aux aguets. Un imperceptible craquement se fit entendre, et ce fut soudain un bruit assourdissant de glace qui craque. D’immenses pics jaillirent du sol et s’élevèrent jusque dix mètres de hauteur. Lynirael n’était ni rapide, ni souple, il sauta dans les airs, en vain, une stalagmite lui transperça la poitrine, il arracha un cri de douleur et retomba lourdement au sol. Une flaque de sang s’étendit rapidement au sol, le roi eu tout juste le temps d’appeler à l’aide. Il se releva pour ne pas paraître trop lâche, mais tous ces membres étaient décomposés, il tremblait de tout son corps tandis qu’il perdait des litres de sang. Le bruit des hélices discrètes d’un hélicoptère se fit entendre, et une corde tomba droit devant le monarque. Sa situation ne pouvait être plus dégradante, mais il trouva encore à se rabaisser sans le vouloir, en lançant une fameuse phrase : « Nous nous reverrons, Donovan ».
L’hélicoptère s’envola rapidement et Lynirael monta les quelques mètres avant de s’écrouler à l’intérieur, physiquement et moralement détruit.


(mon post est moche, court , la fin est bâclée et il y a plein de répétitions… Désolé:/)

_________________

Tuer ou Mourir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashishi
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 97

Feuille de route
Grade: Présidente d'Alétheia
RPS en cours:

MessageSujet: Re: Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)   Lun 10 Mai - 17:47

/!\ rp en cours
Kurenai grogna. Son adversaire avait esquivé ses attaques aussi aisément que si elle avait lancé des cure-dents. Furieuse, elle ne se rendit pas compte que celui-ci s'était déplacé à plus de cents mètres et continua un bon moment à ferrailler dans le vide. Quand elle s'aperçut de sa méprise, le monstre s'était tout bonnement volatilisé. C'était décidément une manie chez ses ennemis. Elle pouvait concevoir qu'ils tremblaient de peur devant elle, mais leur comportement l'ennuyait profondément. Qui voudrait se donner la peine de jouer à cache-cache ? Pas Kurenai en tout cas. En braillant, elle se mit à cribler de coups le brouillard, où les quelques neurones qui lui restaient de Mashiro lui indiquaient qu'il était une cachette idéale pour des fuyards. En guise de résultat, elle manqua de déraper sur la glace, entraînée par le poids de son épée. De rage, elle la fracassa contre la surface gelée, provoquant un profond impact qui allait presque jusqu'au béton. Satisfaite d'avoir enfin réussi à toucher quelque chose, la Furia releva les yeux de son ouvrage et resta bouche bée. Une silhouette humaine se découpait dans la brume. Mais ils n'étaient que deux humanoïdes sur le toit, et la forme que Kurenai voyait venir n'avait pas la carrure massive de Lyniraël. Pieds nus, elle se déplaçait avec une grâce et une souplesse qu'elle semblait avoir déjà vu quelque part. Quelques mètres plus loin, Kurenai reconnut le visage fin et étonnamment serein de Donovan Gaëlreskhov. Elle ne comprenait pas : il s'était enfui quelques minutes auparavant ! Que diable pouvait-il bien faire encore ici ?
Bah, peu importe. Elle allait lui dire ce qu'elle pensait de son défilement, à sa manière, bien entendu. Avec un rictus sardonique, elle s'élança vers le brun, contrôlant à peine le glissement de ses pieds sur la glace.

-Je vois que vous transpirez, laissez moi vous soulager un petit peu mes chers…

[i]Donovan voulait vraisemblablement faire preuve d'esprit. Dommage parce qu'il avait foiré. On ne pouvait pas transpirer sur la glace, et comme elle était une Furia, elle ne ressentait pas la température. Mais qu'est ce qu'il était bête ! Kurenai eut un petit rire narquois. Elle allait le faire transpirer, lui. Pendant qu'elle fonçait vers l'homme, elle le vit modeler des griffes de glace puis les enfoncer dans le sol. Aussitôt, l'environnement se modifia. La couche verglacée sur laquelle il bataillaient s'épaissit, et les appareils électroniques se détraquaient. La propre peau de la Furia se couvrit de givre. Ses ongles et ses doigts devinrent rigides, et Kurenai n'évita la chute que grâce à ses réflexes. Après un bond sur le côté hasardeux, elle s'arrêta pour frictionner ses membres rouillés. Mais elle avait beau les masser pendant plusieurs secondes, ils ne retrouvèrent pas leur mobilité. Pire, les engelures se multipliaient à travers le tissu fin du kimono qu'elle portait. A ce train, là, c'est la Furia tout entière qui allait geler.

*Bah, qu'importe, je fais lui faire sa peau à ce batard *

Effectivement, ce n'était pas quelques blessures superficielles qui allaient l'arrêter, elle et sa force ultime. Par curiosité moqueuse, elle chercha Lyniraël du regard pour voir comment il percevait le petit changement de température. Le pauvre, on aurait du un glaçon ambulant, pouvant à peine tenir son téléphone à la main. La faiblesse humaine était bien désolante et ne prouvait qu'une chose : que les Furias étaient destinés à régner et à les prendre comme esclaves. Kurenai se soucierait de lui plus en détail plus tard, pour l'instant, sa priorité était d'arrêter la clim, à savoir l'autre russe qui faisait le malin avec ses griffes de glace. Elle s'apprêta à lui lancer une tirade provocatrice mais elle ne parvint pas à articuler une seule parole. Le gel empêchait ses articulations de fonctionner. Obstinée, elle essaya de les bouger jusqu'à ce qu'enfin elles réagissent. Entretemps, une fine pellicule humide brillait sur son corps. La température devait avoir baissé. Kurenai eut tant bien que mal un sourire triomphant. Cette stratégie pouvait bien avoir Daëva, mais pas elle. Le russe avait signé sa propre perte. Quel chance avait-il, de rire à pleins poumons et plaisanter en sachant que sa mort était proche !
Tout à coup, un bruit assourdissant se fit entendre. Autour d'elle la glace s'élevait, s'affinait jusqu'à devenir une multitude de lames effilées, des colonnes mortelles de plusieurs mètres de hauteur. Elles entouraient la Furia sans lui laisser la moindre issue possible, l'enfermant dans une gigantesque prison polaire. Pas le moins du monde impressionnée, Kurenai contemplait le phénomène comme s'il s'était agi d'une attraction de foire. Tout cela, ce n'était que du bluff. Sa force suffirait largement à briser ces piliers.
Du moins le croyait-elle.
Elle cria pas quand une pique lui transperça la cage thoracique, à la jonction entre l'épaule droite et la poitrine. Elle ne hurla pas lorsqu'une autre, plus petite, passa à travers son bras gauche.
Épinglée comme un vulgaire insecte, un papillon l'aile arrachée, son corps s'était légèrement soulevé du sol dans une mimique grotesque de vol.
Le sang gouttait de ses plaies, maculant d'écarlate la neige immaculée. Kurenai ne put qu'observer stupidement le flot, puis les chairs déchirées, découvrant l'os à nu. Si elle avait été humaine, elle aurait senti la douleur. Ou alors, elle serait morte.
Comment ce fou pouvait prétendre la tuer ?
Un cri de rage franchit ses lèvres, noyé dans un gargouillement sanglant. Elle tenta de se redresser. Chaque petit tressautement de son corps élargissait un peu plus ses blessures.
Tremblante, Kurenai baissa les yeux. Elle ne voulait pas voir Donovan gagner. Son geste lui parut très vite absurde. Qui lui disait qu'il avait gagné ? Elle n'avait pas perdu, elle pouvait s'en sortir.
Son inspiration se faisait plus difficile. La pique avait frôlé un poumon. Peut-être un nerf aussi. Sa vision était trouble.
Elle pouvait s'en sortir.
Kurenai se força à se répéter cette phrase, assortie à des visions de destruction et de massacre. Rien ne suivait cependant sa volonté. Son esprit s'échappait lui aussi au fur et à mesure que ses yeux se clorent...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tea party or New Dawn Fades (PV Lynirael and Donovan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous pour une bataille [Dawn of War]
» Hottest Party 2 sur Wii, Konami l'a zoné niveau tapis
» Dawn of War, joueur débutant recherche conseils?
» TV show king party sur Wii
» "Murder party" interdite !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zero Sum  :: République Démocratique d'Alétheia :: Neo-Tôkyô :: Palais présidentiel et Parlement-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit